Actualités - Page 4

  • Au revoir Christèle...

    a.jpgBonjour à tous !!

    Une année passée à l’A.P.F s’achève et je pars pour de nouvelles aventures !

    J’ai été contente de rencontrer mes collègues de la délégation 76, les bénévoles, les adhérents et d’avoir participé aux activités, aux sorties, aux actions et aux soirées A.P.F.

    Ce fut une expérience très enrichissante que je garderai longtemps en mémoire.

    Je souhaite que l’Association des Paralysés de France continue son combat ainsi que son action de revendication.

    Amicalement.

    Christèle

  • Publication du plaidoyer : « Ensemble, rendons la France accessible ! »

    ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2017

    65.jpg

    Publication du plaidoyer : « Ensemble, rendons

    la France accessible ! »

    Le Collectif pour une France accessible publie son plaidoyer à l’occasion de l’élection présidentielle de 2017 : « Ensemble, rendons la France accessible ».

    Ce document a pour vocation d’interpeller les candidats à l’élection présidentielle à la nécessité de rendre la France accessible pour tous. Aussi, ces derniers sont appelés à se prononcer sur 18 engagements portants, par exemple, sur la mise en place d’une délégation interministérielle à l’accessibilité universelle, le développement de campagnes de sensibilisation, ou encore la garantie à tout citoyen d’accéder à une offre d’habitat.

    Le collectif a envoyé ce plaidoyer aux candidats déclarés à l’élection présidentielle. Une communication des réponses des candidats est prévue ultérieurement.

    Organisé en deux parties, ce plaidoyer a pour but d’inciter les candidats à mettre l’accessibilité au cœur de leurs programmes et engagements.

    La première partie « l’accessibilité, un droit pour tous » rappelle les principes et enjeux de l’accessibilité universelle. La seconde partie « l’accessibilité, un engagement politique » décrit quatre grands fondements nécessitant une action politique urgente et présente des actions à mettre en place.

    Alors que vient d’avoir lieu la Journée internationale des droits de l’homme, le Collectif pour une France accessible rappelle qu’aujourd'hui encore, de nombreux citoyens sont exclus d’une participation sociale, économique et culturelle en raison du manque d’accessibilité. Pourtant, ils ne demandent qu’à devenir des citoyens actifs à part entière.

    Tout individu doit avoir accès à tout : cadre bâti public et privé, logement, transports, voirie, loisirs, éducation, emploi, services de santé, produits de consommation et services, technologies de l’information et de la communication…

    L’accessibilité inclut aussi le fait de pouvoir comprendre, disposer d’une information, d’un service, d’une prestation, d’un bien et ce, à tous les âges de la vie, quelles que soient les capacités et les spécificités de chacun.

    Le Collectif pour une France accessible rappelle que l’accessibilité ne concerne pas que les personnes en situation de handicap mais toutes les personnes susceptibles d’être gênées dans leurs déplacements quotidiens : personnes âgées, parents avec poussette, femmes enceintes, piétons, cyclistes et voyageurs avec bagages.

    Le Collectif souligne que l’accessibilité est un facilitateur du vivre ensemble et de la solidarité, elle est aussi créatrice d’égalité.

  • Remise officielle des fonds récoltés dans le cadre de la course parrainée organisée par la Cité Scolaire Camille Saint-Saëns de Rouen au profit de l’Association des Paralysés de France

     

     

    La cité scolaire Camille Saint-Saëns de Rouen a organisé une course parrainée le jeudi 10 novembre 2016 au profit de l’Opération HandiDon mise en place par l’Association des Paralysés de France.

    Une remise des fonds récoltés par les élèves grâce à leurs différents parrains aura lieu le vendredi 9 décembre 2016 à 10h15 au foyer des élèves – Cité Camille Saint Saëns à Rouen en présence de l’ensemble des élèves, de l’équipe scolaire encadrante et des acteurs de la délégation de Seine-Maritime de l’APF qui ont participé à ce projet.

    1.jpg

    Le but de cette opération était de faire un geste solidaire pour les personnes en situation de handicap tout en soutenant un élève de la cité scolaire Camille Saint-Saëns.

    Depuis plus de deux ans, nous avons entamé un travail de sensibilisation autour du handicap auprès des élèves de la cité scolaire Camille Saint-Saëns de Rouen en particulier avec le soutien de l’infirmière scolaire (parcours en fauteuil, témoignages, etc.). La course parrainée est une nouvelle occasion pour sensibiliser les élèves au handicap !

    Les fonds collectés avec HandiDon financeront les actions de proximité de l’APF en faveur des enfants et adultes en situation de handicap dans toute la France : ateliers, groupes de parole, sorties, accompagnement vers l’emploi, aide juridique, lutte contre les discriminations.2.jpg

  • L’APF et la FFH engagées pour promouvoir la pratique sportive des personnes en situation de handicap


    3.jpgQuelques semaines après les Jeux paralympiques de Rio, l’Association des paralysés de France (APF) et la Fédération Française Handisport (FFH) décident d’associer leurs compétences et leurs expertises pour promouvoir l’accès aux activités physiques et sportives avec une approche inclusive et en prenant compte les besoins spécifiques de chacun. Résolument engagées en faveur d’une société inclusive autorisant l’accès de tous à l’éducation, à la santé, aux loisirs et à la vie sociale, les deux organisations ont ainsi signé une convention de partenariat afin de mettre en synergie les moyens et compétences des acteurs de leurs réseaux respectifs, au bénéfice des personnes en situation de handicap.

    Cette convention a été signée, en présence des deux présidents, mercredi 12 octobre lors d’une grande journée sportive où des adhérents et usagers de l’APF ont pu s’initier à des activités physiques sportives proposées par la FFH.

    Le partenariat entre l’APF et la FFH s’appuie sur les axes de collaboration suivants :

    • Informer et rencontrer les usagers et adhérents des deux réseaux ;

    • Créer des animations sportives mutualisées ;

    • Echanger entre experts des deux réseaux, retours d’expertise entre professionnels ;

    • Relayer les bonnes pratiques locales ;

    • Former les personnels APF sur le champ de l’activité physique ;

    • Accompagner toute demande individuelle vers une activité physique pérenne dans une association sportive.

    De plus, l’APF et la FFH ont décidé d’offrir à leurs membres respectifs la possibilité de découvrir les activités de l’organisation partenaire gracieusement.

    Ainsi, les adhérents de l’APF bénéficient d’un an de gratuité de licence loisir Handisport, et inversement l’adhésion à l’APF est gratuite pour les licenciés de la FFH.

    La première campagne d’appel à initiatives sera désormais lancée dans les prochains jours dans le réseau territorial des deux associations signataires pour une mise en relation des acteurs et accompagner toutes les actions ainsi générées par ce partenariat.

    Enfin, l’APF et la FFH sont mobilisées dans le cadre de la candidature de Paris aux Jeux olympiques 2024. Les organisations souhaitent aussi se saisir de cet événement pour ancrer durablement la pratique sportive des personnes en situation de handicap, et que ce soit l’occasion d’améliorer l’accessibilité des sites sportifs et de leur environnement.

     

  • Le Conseil APF de Département de Seine Maritime organise son Assemblée Départementale 2016

    Le mardi 8 novembre

    UDAF de Seine Maritime
    6 rue Le Verrier 76130 MONT-SAINT-AIGNAN

     

    13h30 Accueil des participants
    14h Présentation du rapport d’activités et des comptes 2015
    14h45 Interventions sur la thématique de la scolarité
    15h30 Témoignages de jeunes et de parents
    16h Intervention du Conseil Départemental et/ ou de l’inspection académique sur la thématique de la scolarisation des jeunes en situation de handicap (sous réserves)
    16h30 clôture de la journée autour d’un goûter plaisir


  • L'IEM APF de Saint Martin du Bec fête ses 50 ans !

    20160923_210238.jpg

    Vendredi 23 septembre 2016, l'Institut d’Éducation Motrice (IEM) Paul Durand Viel, 22 Route de Croix Mare à 76133 SAINT MARTIN DU BEC a fêté ses cinquante années d’existence.

    Sous la direction de monsieur Michael MATHIEU, directeur de l'Institut, les Jeunes et les Professionnels ont, pendant plusieurs jours, préparé et organisé une brillante commémoration.

    Rien n'a été oublié, une arche d'accueil à l'entrée constitué de ballons gonflés à l'hélium, un cheminements constitué de 50 petits poteaux métalliques représentants les 50 années de l'IEM sur lesquels étaient accrochés les prénoms des enfants présents au cours de l'année considérée. Ces poteaux étaient surmontés d'une affirmation ou une question relative à l'APF ou à l'Institut. Le cheminement était également parsemé de marques de pas indiquant l'orientation à suivre. L'arche franchie, devant l'entrée principale de l'établissement, on pouvait admirer un énorme gâteau en carton posé sur le sol. Celui-ci était tapissé de photos d'enfants sur son pourtour et surmonté d'un énorme 50 qui s'est d'ailleurs éclairé à la nuit tombante. Dans la cour principale était installée une sono diffusant de la musique de danse et entraînante en attendant l'heure de début officiel de la cérémonie. Sur le pourtour de la cour des tables étaient dressées pour les rafraîchissements et le buffet qui devait avoir lieu après les discours. Des ordinateurs et écrans étaient aussi installés à divers endroits et diffusaient, en boucle, l'historique du demi-siècle de vie de l'IEM.

    Des forêts de ballons gonflés à l'hélium étaient disposées à divers endroits. Les fenêtres des chambres des enfants étaient également décorées de ces ballons. Cette superbe décoration donnait véritablement un air de fête à l'ensemble de l'établissement donc les couloirs étaient aussi décorés de figurines.

    Bénéficient d'un ensoleillement exceptionnel pour un mois de septembre, la cérémonie a débuté à 19h30 par le discours de Michael MATHIEU, Directeur, qui a remercié les invités mais aussi les enfants et les professionnels qui ont participé à la réalisation de cette journée. Ensuite, le directeur a remis le micro successivement à une dizaine d'enfants et adultes qui ont chacun rappelé une parcelle l'historique de l’Établissement, moment très émouvant.

    Après quoi, Michael a relaté l'origine et les grandes étapes de la vie de l'Institut, puis a donné la parole aux personnalités invitées. Nous avons entendu successivement Monsieur le Maire de St Martin du Bec, d'autres Maires, Président d'association et Conseillère Départementale.

    Après l'apéritif et les agapes, la soirée s'est terminée par un gigantesque et magnifique feu d''artifice agrémenté d'une musique adaptée. Au milieu des tirs, les artificiers ont fait apparaître en lettres de feu « APF 50 ANS » qui a suscité des applaudissements nourris. Ce superbe feu d'artifice a été particulièrement apprécié et a été très chaleureusement applaudi.

    Ce fut un bel anniversaire riche en couleurs et en émotions.

    Les membres du Conseil APF de Seine Maritime adressent leurs plus vifs compliments aux jeunes et à tous les personnels de l'IEM pour cette remarquable réussite de cet anniversaire.

    Pierre LAUTARD, représentant du CAPFD 76

     

    20160923_171904_001.jpg

    20160923_172436_001.jpg

    20160923_172458_001.jpg

    20160923_172541_001.jpg

     

  • Retour sur... les sorties d'été 2016

    Cet été notre grande caravane APF76 s’est arrêté à Sotteville les Rouen pour fêter la fête nationale, à Berk pour découvrir les grandes plages du Nord, à Dieppe à la rencontre d’une association d’aventuriers solexiens niçois qui chaque année rejoint une capitale européenne en solex pour sensibiliser le grand public au handicap, une rencontre avec des vaches laitières à la ferme des Patis et ils ont profité des joies de la baignade dans la Manche à Houlgate.

     

    007.JPG

    Berk plage

    DSCF1393.JPG

    Feu d'artifice - 14 juillet - Sotteville les Rouen

    20160817_172016.jpg

    Houlgate

    DSCF1450.JPG

    Ferme des Patis - Mery-Corbon

    Anne, adhérente, nous raconte son expérience à la ferme des Patis

    A 12h, nous arrivions à la ferme des Pâtis, où nous avons été très bien accueillis par Emilie et Antoine, les propriétaires de la ferme. Nous avions à notre disposition des grandes tables afin de déjeuner tranquillement.
    La joie se lisait sur chaque visage. Ah ! La nature, quelle belle chose !

    Après ce pique-nique, la visite guidée a commencé. Tout le monde était attentif et posait divers questions intéressantes sur les vaches laitières. A votre avis, combien de temps se met debout 1 petit veau dès la naissance, hé bien 30mm à 1h.Incroyable non? Ce qui est mieux que les humains, Le petit veau venait de naitre la veille. Il nous regardé avec ses beaux yeux marrons et blancs, c’était tellement mignon. L'heure de la traite arrivée, Frédérique, Chantal et moi restions à l'extérieur à cause de notre petit coeur fragile, car il  fallait s'accrocher par moment.

    Après la traite et la visite guidée, nous avons été accueillis dans une salle, où se déroule la fabrication du beurre.

    C'était très intéressant .Les amateurs ont acheté de très bonnes choses : teurgoule, confiture de lait, … Cela met l'eau à la bouche ! On sent les gourmands. Il y avait aussi des produits cidricoles, comme la gelée de pomme, etc. Hélas les bons moments ont toujours une fin.

    Je crois que tout le monde voudrait revenir l'été prochain où même avant Je crois que tout le monde a passé une excellente journée.

    J'en ai eu plein les yeux de cette belle journée dans la nature.

    A bientôt et un grand merci aux bénévoles. Je sais, je me répète encore mais vous êtes formidables ! Car ce que vous faites pour nous est super ! Sans vous, on ne sortirait pas ! Donner votre temps pour nous divertir, c'est un véritable don !

    A bientôt pour de nouvelles sorties. Anne D, adhérente

  • Hommage à Bernard Lemoine

    1.jpgNous avons la grande tristesse de vous faire part du décès de Bernard Lemoine.
    Bernard avait intégré le groupe "ça me dit" très facilement. Dès sa première sortie
    en avril 2014, il a apprécié l'ambiance et a, par la suite, toujours participé aux différentes sorties.
    Nous garderons le souvenir d'une personne qui savait encore s'émouvoir avec des activités simples comme une balade en calèche.
    Nous présentons nos condoléance à ses proches.
    Les fidèles du groupe "ça me dit".

     

    « Au revoir Bernard, l'absence de ta gouaille et de ton franc parlé va nous laisser un vide immense ».

    Francis du groupe du ça me dit