28 juin 2016

Aura-t-elle droit à une parenthèse ?

 

heroEmail2.jpg

Cher(e) ami(e),

 

Pour Julie, petite fille en situation de handicap, tout est plus compliqué : aller à l’école, participer à des activités avec ses amis... Et quand ses copains parlent de leurs sorties et découvertes estivales, elle se sent exclue !

 

Tous les enfants et adultes comme Julie sont confrontés à cette réalité : les plaisirs de l’été, même les plus simples, leur sont souvent inaccessibles.

 

Pourtant, ils en ont besoin.
Et pour nous, à l’Association des Paralysés de France, ils y ont même droit.

 

C’est pourquoi l’équipe de la délégation APF de votre département compte sur votre soutien pour offrir aux enfants et adultes en situation de handicap des moments d’évasion.

 

Ouvrez une parenthèse dans leur été

 
 

Nos bénévoles sont mobilisés, mais vos dons restent essentiels.
Merci d’ouvrir une parenthèse dans l’été de Julie et d’autres personnes handicapées.
Merci de leur offrir des moments de joie simple pour qu’ils puissent s’évader cet été.

 
 
 
 

L’été dernier, l’APF a ouvert des parenthèses à 200 adultes et enfants en situation de handicap... Donnez-nous les moyens de faire autant ou plus cette année !

 

Alain Rochon,
Président de l’APF

Les commentaires sont fermés.