• Un grand merci aux bénévoles et aux adhérents !

    Nous remercions les bénévoles et les adhérents présents pour l'Opération St VALENTIN.

    Toutes les roses ont été vendues avant l'heure et avec le sourire !!

    Cette opération a permis de récolté 514,44 € donc un bénéfice net de 250,44 €.

    Cet argent récolté permettra de continuer et/ou de réaliser des actions de proximité et des projets avec et pour les personnes en situation de handicap.

    A l'année prochaine !

     

    20150214_112403.jpg

  • Un grand merci aux étudiants de l'IUT TC de Rouen !

    Nous remercions les 4 étudiants de l'IUT TC dans le cadre de leur projet tuteuré.

    En effet, ils ont organisé une soirée étudiante le jeudi 12 février au Chester's Café au profit de l'APF.

    Cette soirée a permis à l'association de récolter plus de 500 €.

     

    Encore un grand merci à Florian, Alaye, Thomas et Ilyas.

     

    Bravo !

  • Retour sur la mobilisation accessibilité du 11 février 2015

    Bravo !

    - Plus de 40 villes mobilisées

    - De très nombreuses retombées médiatiques locales et nationales

    Découvrez : 

    - L’opération coup de poing du CA en vidéo 

    - La vidéo de la manifestation du Collectif pour une France accessible à l'Assemblée nationale

    - La vidéo de la conférence de presse du Comité d'Entente du 10 février

    - Le texte de l’interpellation de Ségolène Royal par Pascale Ribes

    - Le texte du discours d’Alain Rochon

    Et aussi, la lettre ouverte au président de la République du Collectif pour une France accessible.

     

    Access12022015 27.JPG

    Access12022015 07.JPG

    20150211_144757.jpg

     

     

    Et vous pouvez consulter le dossier de presse du Comité d'Entente basé sur les résultats du sondage IFOP Regards croisés sur la loi « handicap » en cliquant ici

  • Accessibilité : interpellez aussi les Sénateur-trice-s !

    Le site http://accedercestexister.fr/permet à présent d'interpeller également les Sénateur-trice-s.

    En entrant son code postal, on choisit ensuite entre député ou sénateur.

    NB : l'interpellation des sénateur-trice-s se fait sur le mode de l'email groupé, le découpage géographique n'étant pas le même que pour les députés.

  • Appel au rassemblement pour une France accessible le 11 février 2015 à l'Assemblée Nationale à 13 h

    Le collectif.pngNous, personnes en situation de handicap, personnes âgées, personnes retraitées, usagers des transports publics, piétons, parents avec poussettes, familles nombreuses, cyclistes, regroupés au sein du Collectif pour une France accessible, dénonçons l’Ordonnance du 26 septembre 2014 en matière d'accessibilité qui annihile les ambitions initiales de la loi du 11 février 2005 ; et ce dans un contexte où nous en sommes à deux lois inappliquées en l’espace de 40 ans (lois des 30 juin 1975 et 11 février 2005) !

    Nous dénonçons l’Ordonnance aujourd'hui avec d’autant plus de vigueur que, contrairement à ce qu'affirme le Gouvernement, le Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées a désapprouvé ce texte en formulant un avis défavorable et que les textes d’application qui viennent de paraître parachèvent de manière fondamentale la remise en cause du droit aux transports publics, tandis que la grande majorité des établissements recevant du public (écoles, cinémas, commerces, cabinets médicaux, stades, etc. ) existants en France se trouvent complètement exonérés de la moindre obligation d’étudier les conditions d’une mise en accessibilité.

    Ces textes sonnent comme une spectaculaire atteinte à la dignité et à la citoyenneté des personnes qui seront confrontées, au quotidien, plus durement encore à une multitude de situations de handicap.

    A l'occasion du 10e anniversaire du vote de la loi dite « Pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées », Le Collectif pour une France accessible qui regroupe aujourd'hui près d'une quarantaine d'associations et organisations au-delà des seules personnes dites handicapées, appelle à venir manifester.

    Rassemblement devant l'Assemblée Nationale

    le 11 février à 13 h

    place Edouard Herriot à Paris (sous réserve d’autorisation)

    Ce rassemblement a pour but de demander aux différents groupes parlementaires un engagement à ne pas ratifier en l'état cette Ordonnance et à présenter au Gouvernement l'ensemble de nos propositions indispensables pour assurer la mise en accessibilité du cadre bâti, de la voirie, et des transports.

    Le même jour, d’autres rassemblements seront aussi organisés en région.

    Personnes dites handicapées, nous sommes continuellement confrontées à l'inaccessibilité des logements, des commerces, de la voirie et des transports. Mais les personnes dites valides sont souvent aussi en butte à des difficultés d'accessibilité de tous ordres. Il en va donc du mieux vivre ensemble.

    Nous sommes donc tous concernés !

    Pour plus d’informations sur le collectif : http://collectifpourunefranceaccessible.fr/

  • POURQUOI LA MOBILISATION NATIONALE DU 11 FÉVRIER 2015?

    POURQUOI CETTE MOBILISATION ?

    Pour refuser l'application de l'Ordonnance en l'état sur l'accessibilité en exprimant notre désarroi, mais surtout notre colère !! Face aux deux lois inappliquées en l’espace de 40 ans (lois des 30 juin 1975 et 11 février 2005) ! 

    Ce texte instaure, de nombreuses possibilités de prolonger les délais, voire de s’en affranchir.

    POUR MIEUX COMPRENDRE NOTRE REFUS DE CETTE ORDONNANCE ! 

    Nouveaux Délais :

    Jusqu’à 3 ans maximum pour les ERP (Établissement Recevant du Public) de 5e catégorie*(médecins, avocats, commerçants, etc.): le gestionnaire devrait obligatoirement avoir réalisé ses engagements à effectuer des travaux chaque année sous peine d’un constat de carence dressé par le Préfet. Un 1er bilan devrait être remis au bout de 12 mois à la préfecture, sous peine d’une amende, voire d’un constat de carence dressé par la Préfet.

    Jusqu’à 6 ans maximum pour les autres catégories (1ere à 4e)*, et y compris lorsque un gestionnaire possède également des 5èmes catégories, (en 2 phases de 3 ans, c'est.-à-dire, qu’au terme de la phase 1, un second bilan serait effectué dans lequel le gestionnaire devrait obligatoirement justifier d’avoir réalisé ses engagements à effectuer des travaux chaque année sous peine d’un constat de carence dressé par le Préfet.

    Jusqu’à 9 ans maximum (3 phases de 3 ans) pour les gestionnaires de « patrimoine important ou complexe» (Notion restant à définir; pour le moment il s’agit des gestionnaires incluant plusieurs établissements par département, toutes catégories d’ERP comprises).

    Lorsque les contraintes deviennent complexes (nombre de bâtiments, nombre de communes, montant des investissements rapporté au budget mobilisable...) le délai pourra, sur demande et décision du Préfet, être prolongé, à titre exceptionnel, jusqu’à 9 ans.

    • 1ère catégorie : plus de 1 500 personnes accueillies
    • 2ème catégorie : de 701 à 1 500 personnes accueillies
    • 3ème catégorie : de 301 à 699 personnes accueillies
    • 4ème catégorie : moins de 300 personnes et supérieur au seuil de la 5ème catégorie
    • 5ème catégorie accueillant moins de 100 personnes.

     

     

  • 10 ans de la loi « handicap » : l'analyse de l'APF

    A l'occasion des 10 ans de la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées promulguée le 11 février 2005, l'APF dresse un bilan sévère de son application.

    Si cette loi peut être considérée comme une loi cadre, son application n’a pas été à la hauteur des ambitions du législateur, ni des attentes des personnes en situation de handicap et des associations représentatives.

    Pour le Conseil d'administration de l'association, "en 10 ans, de multiples brèches sont apparues : les avancées prévues par cette loi n’ont pas toutes été concrétisées, les reculs se sont multipliés." Une situation que l’APF ne peut accepter et qu’elle dénonce avec force !

    Pour télécharger le dossier d'analyse de l'APF, cliquez ici

    Pour télécharger la déclaration du CA de l'APF,cliquez ici

  • WEELIZ : location de voitures adaptées entre particuliers ! Moins cher, plus proche, plus mobile !

    logo-beta.jpg

    Grâce aux dons des particuliers, le site de location entre particuliers de véhicules adaptées aux personnes en situation de handicap vient d'ouvrir. 

    Cliquez sur le lien ci-dessous pour découvrir ce site :

    https://www.wheeliz.com/fr/comment-ca-marche

    N'hésitez pas à en parler autour de vous !